En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Planète sauvage

Dessin animé de René Laloux, sur des dessins de Roland Topor.

  • Scénario : René Laloux, Roland Topor, d'après le roman de Stefan Wul Oms en série
  • Photographie : Lubomir Rejthar, Boris Barmykin
  • Dessins : Joseph Kabrt (personnages), Joseph Vana (décors)
  • Musique : Alain Goraguer
  • Voix : Jennifer Drake, Jean Topart, Sylvie Lenoir, Jean Valmont
  • Pays : France et Tchécoslovaquie
  • Date de sortie : 1973
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 12
  • Prix : Prix spécial du jury, Cannes 1973

Résumé

Sur la planète Ygam vivent les géants Draags, qui ont domestiqué les minuscules Oms. Une enfant Draag, Tina, adopte un petit Om dont la mère a été tuée et le baptise Terr. Devenu adolescent, Terr s'enfuit et rejoint un groupe d'Oms sauvages qui organisent la résistance contre les Draags. Il réussit, avec une vieille fusée, à atteindre la Planète Sauvage où il découvre le secret des rites sacrés des Draags. Ceux-ci accepteront de libérer les Oms…

Commentaire

L'esthétique de la Planète sauvage, due à Roland Topor, tranche délibérément – et heureusement – avec les normes habituelles du « cartoon ». Certes, on peut déplorer une certaine rigidité de l'animation réalisée à Prague, encore que son hiératisme concoure à l'étrangeté d'un film dont bien des scènes ont un pouvoir envoûtant, avec une influence sensible du surréalisme… Intelligemment adapté pour toucher tous les publics, le roman de science-fiction de Stefan Wul n'est pourtant pas édulcoré par Laloux et Topor.