En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Mort de Maria Malibran

Der Tod des Maria Malibran

Essai de Werner Schroeter, avec Magdalena Montezuma (Maria), Christine Kaufmann, Candy Darling, Annette Tissier, Ingrid Caven.

  • Scénario : Werner Schroeter
  • Photographie : W. Schroeter
  • Musique : airs d'opéra (Brahms, Beethoven, Mozart, Cherubini, Haendel, Rossini, Stravinski)
  • Montage : W. Schroeter, Ila von Asperg
  • Pays : R.F.A.
  • Date de sortie : 1971
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 45

Résumé

La Malibran était une diva romantique, morte en pleine gloire à 26 ans. Mais cela n'a qu'un rapport lointain avec le film, qui montre trois femmes photographiées en gros plan selon des cadrages savants ou dans des décors baroques, sur des airs d'opéra.

Commentaire

La Mort de Maria Malibran est un poème hermétique, affecté, purement esthétique. On y voit des paysages oniriques d'une beauté à couper le souffle, des battements de cils, une larme sur une joue. Ce film sans structure est un hommage à la femme éternelle et permet au spectateur doué d'imagination toutes les extrapolations.