En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Fin du jour

Drame de Julien Duvivier, avec Michel Simon (Cabrissade), Victor Francen (Gilles Marny), Louis Jouvet (Saint-Clair), Madeleine Ozeray (Jeannette), Gabrielle Dorziat (Mme Chabert), Sylvie (Mme Tusini), Charles Granval (Deaubonne), Gaston Modot (le patron du café), François Périer (le journaliste), Odette Talazac (la chanteuse).

  • Scénario : Charles Spaak, Julien Duvivier
  • Photographie : Christian Matras
  • Décor : Jacques Krauss
  • Musique : Maurice Jaubert
  • Montage : Marthe Poncin
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1939
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 48
  • Prix : Coupe du film à scénario, Venise 1939

Résumé

Un vieil acteur autrefois adulé, Saint-Clair, arrive dans une maison de retraite de comédiens. Il y retrouve l'ombrageux Gilles Marny, dont il a jadis « volé » la femme, et le truculent Cabrissade, généreux cabot qui est resté second rôle toute sa vie. Saint-Clair, toujours bourreau des cœurs, séduit Jeannette, la serveuse du café.

Commentaire

L'éloge funèbre de Cabrissade prononcé par Marny reste un des sommets du cinéma français d'avant-guerre, et sans doute une des séquences les plus émouvantes jamais tournées. Les dialogues de Charles Spaak font merveille et les numéros étincelants des trois protagonistes se succèdent sur fond de description, tour à tour cocasse et pathétique, de cette communauté de vieux comédiens. Incontestablement, c'est le chef-d'œuvre de Duvivier.