En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Fille de l'homme

Ditte Menneskebarn

Drame de Bjarne et Astrid Henning-Jensen, avec Tove Maës (Ditte), Karen Poulsen (Maren, sa grand-mère), Rasmus Ottesen (Søren Mand), Karen Lykkehus (Sørine), Edvin Tiemroth (Lars Peter), Ebbe Rode (Johannes), Jette Kehlet (Ditte enfant).

  • Scénario : B. Henning-Jensen, d'après le roman de Martin Andersen Nexö
  • Photographie : Verner Jensen
  • Décor : Kai Rasch
  • Musique : Herman D. Koppel
  • Pays : Danemark
  • Date de sortie : 1946
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 45

Résumé

La petite Ditte grandit chez ses grands-parents et se désole de ne pas avoir de père comme les autres enfants. Elle est heureuse lorsque le marchand de chevaux Lars Peter vient la chercher pour l'adopter. L'épouse de Lars Peter, Sørine, ayant été emprisonnée pour vol, Ditte s'occupe avec dévouement de ses demi-frères et sœurs puis se loue dans une ferme où elle a une liaison malheureuse avec le fils des patrons : lorsqu'elle se trouve enceinte, elle est chassée.

Commentaire

Une partie seulement du roman a été adaptée, celle où Ditte, victime d'une sorte de fatalité sociale, se retrouve fille mère comme sa propre mère. Le drame naît de l'opposition entre la douceur et la bonté de la jeune fille et la brutalité impitoyable du milieu qui l'entoure : la critique sociale du romancier s'exprime à travers le regard de Ditte. Évitant le mélodrame comme le didactisme, le réalisateur se borne à une description objective nourrie par sa formation de documentariste et traitée dans un style sobrement réaliste.