En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Fille aux cheveux blancs

Baimao nü

Drame de Wang Bin et Shui Hua, avec Tian Hua (Hsi), Chen Qiang (Ia Zhuen), Hu Peng (le seigneur).

  • Scénario : Shui Hua, W. Bin, Yang Runshen
  • Photographie : Wu Weiyun, Qian Jiang
  • Musique : Ma Ke, Zhang Lu, Qu Wei
  • Pays : Chine
  • Date de sortie : 1950
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 36 ou 2 h

Résumé

Dans la Chine de 1935, la gracieuse Hsi s'apprête à épouser le courageux jeune paysan Ia Zhuen. Le seigneur local oblige son père à l'envoyer travailler au château et la viole avant de la chasser. Ia Zhuen rejoint l'armée populaire. Hsi, qui ne cherche plus qu'à se venger, vit dans une caverne et ses cheveux blanchissent. Les paysans la prennent pour une déesse. Revenu avec l'Armée rouge, Ia Zhuen fait exécuter le seigneur et retrouve sa bien-aimée.

Commentaire

Tiré d'un opéra très populaire en Chine (d'où les commentaires chantés qui scandent le récit), ce film est un mélodrame à l'état pur n'échappant à aucune convention du genre : fille accablée, fiancé fidèle, seigneur cruel… Ce qui en fait l'intérêt, c'est la conviction absolue dont témoignent les auteurs, totalement étrangers au second degré. Ce fut l'un des premiers films réalisés sous Mao et le premier film chinois projeté en Europe.