En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Femme au portrait

The Woman in the Window

Film policier de Fritz Lang, avec Edward G. Robinson (Richard Wanley), Joan Bennett (Alice Face), Raymond Massey (Frank Lalor), Edmond Breon (le Dr Barkstone), Dan Duryea (le garde du corps), Arthur Loft (Mazard), Thomas E. Jackson (l'inspecteur).

  • Scénario : Nunnally Johnson, d'après le roman de J.H. Wallis Once off Guard
  • Photographie : Milton Krasner
  • Décor : Duncan Cramer
  • Musique : Arthur Lange
  • Montage : Marjorie Johnson, Gene Fowler Jr.
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1944
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 39

Résumé

Un honorable professeur de criminologie, Richard Wanley, rencontre une très belle jeune femme, Alice Face, et la suit chez elle. Son amant survient alors et, accidentellement, Wanley le tue. Il réussit à dissimuler le corps mais assiste, terrorisé, à l'enquête que mène son ami, le procureur Frank Lalor. Le filet se resserre autour de lui. Bientôt surgit un maître chanteur. Découragé, Wanley se suicide. Puis il se réveille : ce n'était qu'un cauchemar…

Commentaire

Le thème cher à Fritz Lang de la culpabilité écrasante domine ce « film noir » admirablement joué par Edward G. Robinson, sur un scénario magistral dont la construction suit la logique de l'engrenage. Selon les puristes, le soulagement final, contraire à l'esprit de Lang, aurait été imposé par la production. Mais il est difficile de le croire, tant les moindres rebondissements du récit relèvent de la logique du rêve. En tout cas, c'est le type même du film à voir deux fois.