En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Déchirure

The Killing Fields

Drame de Roland Joffé, avec Sam Waterston (Sydney Schanberg), Haing S. Ngor (Dith Pran), John Malkovich (Al Rockoff), Julian Sands (Jon Swain), Craig T. Nelson (l'attaché militaire).

  • Scénario : Bruce Robinson
  • Photographie : Chris Menges
  • Décor : Tessa Davies, Jacques Bradette
  • Musique : Mike Oldfield
  • Montage : Jim Clark
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1984
  • Son : couleurs
  • Durée : 2 h 18

Résumé

Le correspondant du New York Times au Cambodge, Sydney Schanberg, couvre en 1972 les premiers affrontements entre les Khmers Rouges et les forces gouvernementales et se lie d'amitié avec son assistant cambodgien, Dith Pran. En 1975, ils assistent à la « libération » de Phnom Penh. Dith Pran est interné dans un camp, Schanberg rentre aux États-Unis. Pendant quatre ans, il tentera de retrouver la trace de son ami qui, de son côté, réussit à s'évader et à gagner la Thaïlande.

Commentaire

Il s'agit de la véritable histoire de Sydney Schanberg (prix Pulitzer 1976 pour ses reportages au Cambodge), de sa séparation et de ses retrouvailles avec Dith Pran. En toile de fond, le drame du Cambodge, longtemps ignoré ou sous-estimé par les médias, donne lieu à une mise en scène spectaculaire, mais toujours soumise à une rigoureuse exigence de réalisme. Cette reconstitution aux allures de reportage est à la mesure de l'émotion suscitée par l'itinéraire des deux protagonistes.