En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Diagonale du fou

Drame de Richard Dembo, avec Michel Piccoli (Liebskind), Alexandre Arbatt (Fromm), Liv Ullmann (Marina Fromm), Leslie Caron (Henia Liebskind), Daniel Olbrychski (Tac-Tac), Michel Aumont (Kerossian), Wojciech Pszoniak (Felton), Jean-Hugues Anglade (Miller).

  • Scénario : R. Dembo
  • Photographie : Raoul Coutard
  • Décor : Ivan Maussion
  • Musique : Gabriel Yared
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1984
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 50
  • Prix : Prix Louis-Delluc 1984 ; Oscar du meilleur film étranger 1984

Résumé

Deux joueurs d'échecs soviétiques s'affrontent lors de la finale du championnat du monde : Liebskind, tenant du titre, et Fromm, un dissident émigré, dont la femme est restée prisonnière d'un hôpital psychiatrique en Russie. Ce sont en fait deux systèmes politiques qui s'opposent et l'on verra bientôt les deux équipes (et les autorités qui les soutiennent) mettre tout en jeu pour assurer la suprématie de leur champion respectif. Victimes de diverses manipulations psychologiques, les deux adversaires finiront par se retrouver en tête à tête dans un duel poignant qui sera le dernier.

Commentaire

Il s'agit d'une réalisation ambitieuse et intelligente : Richard Dembo, sans tomber dans le pédantisme échéphile, utilise habilement les diverses péripéties du jeu pour tisser un contrepoint d'émotion et de suspense mettant à rude épreuve les nerfs du spectateur. Formidable prestation de Michel Piccoli qui réussit une composition bouleversante.