En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Collectionneuse (Six Contes moraux, IV)

Drame psychologique d'Éric Rohmer, avec Patrick Bauchau (Adrien), Haydée Politoff (Haydée), Daniel Pommereulle (Daniel), Seymour Hertzberg (le collectionneur).

  • Scénario : Éric Rohmer
  • Photographie : Nestor Almendros
  • Musique : Blossom Toes, Giorgio Gomelsky, musique tibétaine
  • Montage : Jacqueline Raynal
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1967
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 27
  • Prix : Ours d'argent, Berlin 1967

Résumé

Venu pour faire le vide en lui-même, dans une villa tropézienne où il retrouve son ami peintre Daniel, Adrien, le narrateur, antiquaire, est irrité par la présence d'une autre invitée, Haydée. Celle-ci collectionne les garçons. Ils commencent par la mépriser, mais, petit à petit, elle devient leur préoccupation principale…

Commentaire

Troisième de la série des « Contes moraux » dans l'ordre de leur réalisation, c'est le premier succès de l'ancien rédacteur en chef et théoricien des Cahiers du cinéma. Rohmer saisit avec une acuité amusée et parfois cruelle un certain dandysme contemporain dans l'ordre des sentiments. Le narrateur, comme son complice, ne cesse d'émettre des règles qu'il enfreint chaque fois, et de nier l'attrait qu'exercent sur lui le physique et la liberté morale de la « collectionneuse ». C'est à travers leurs mensonges qu'il atteint la vérité des êtres, celle qu'ils se cachent à eux-mêmes.