En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Inhumaine

Drame de Marcel L'Herbier, avec Georgette Leblanc (Claire Lescot), Jaque Catelain (Einar Norsen), Marcelle Pradot (l'innocente), Philippe Hériat (le maharadjah de Nopur), Leonid Walter de Malte (Vladimir Kranine), Fred Kellerman (Franck Mahler) et les Ballets Suédois.

  • Scénario : Marcel L'Herbier, Pierre Mac Orlan
  • Photographie : George Specht
  • Décor : Fernand Léger, Robert Mallet-Stevens, Claude Autant-Lara, Alberto Cavalcanti
  • Musique : Darius Milhaud
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1924
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 800 m (environ 1 h 06)

Résumé

Femme fatale et cantatrice, Claire Lescot donne de nombreux récitals et jouit d'une grande renommée. Elle est courtisée par un savant, un maharadjah… En société, elle se montre hautaine et froide. Elle réunit un soir dans sa maison, temple de la modernité, le tout-Paris. Un invité, Einar Norsen, tarde. Elle fait servir le dîner sans l'attendre. Blessé, Norsen « monte » un faux accident afin de faire croire à sa mort. À cette nouvelle, Lescot est huée lors d'un récital au théâtre des Champs-Élysées.

Commentaire

Si l'Inhumaine est un chef-d'œuvre plastique, c'est plus par sa dimension de manifeste des Arts déco que par sa forme cinématographique. Les comédiens ne sont pas assez forts pour résister à l'assaut de Léger, Mallet-Stevens et Milhaud, et Marcel L'Herbier devra attendre l'Argent en 1928 pour devenir un directeur d'acteurs.