En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Homme au complet blanc

The Man in the White Suit

Comédie satirique d'Alexander Mackendrick, avec Alec Guinness (Sydney Stratton), Joan Greenwood (Daphne Birnley), Cecil Parker (Alan Birnley), Michael Gough (Corland), Ernest Theisiger (sir John Kirlow), Vida Hope (Bertha).

  • Scénario : Roger MacDougall, John Dighton
  • Photographie : Douglas Slocombe
  • Musique : Benjamin Frankel
  • Montage : B. Cribble
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1951
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 21

Résumé

Sydney Stratton est un doux savant qui poursuit ses recherches dans les usines qui l'emploient (et à l'insu de la direction). Il est toujours éconduit. Il s'obstine néanmoins. Un jour, il réussit l'expérience de sa vie : parvenir à créer une fibre textile insalissable, incassable et imputrescible. La science triomphe, mais le commerce s'émeut. Les industriels concurrents se liguent pour empêcher la découverte de Sydney d'être exploitée. Ils le menacent, le cajolent. Il est tranquillement intraitable. Hélas, il s'est trompé dans ses calculs. La fibre s'effiloche. La profession respire. Pas pour longtemps. Le savant a une autre idée…

Commentaire

Ce chef-d'œuvre d'humour subversif représente l'équilibre parfait. C'est un film récréatif follement drôle, fondé sur une anticipation plausible. C'est une œuvre très poétique et une satire sociale acerbe qui s'attaque au capitalisme carnassier et au prolétariat myope. Tous ces aspects fonctionnent merveilleusement sur une mise en scène élégante.