En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Heure suprême

Seventh Heaven

Drame de Frank Borzage, avec Janet Gaynor (Diane), Charles Farrell (Chico), Ben Bard (colonel Brissac), David Wayne Butler (Gobin), Marie Mosquini (Mme Gobin), Albert Gran (Boul), Émile Chautard (père Chevillon).

  • Scénario : Benjamin Glazer, d'après la pièce d'Austin Strong
  • Photographie : Ernest Palmer
  • Décor : Harry Oliver
  • Montage : Barney Wolf
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1927
  • Son : noir et blanc
  • Durée : environ 2 500 m (1 h 35)
  • Prix : Oscar pour Janet Gaynor (meilleure actrice) et Frank Borzage (meilleur metteur en scène)

Résumé

Paris, 1914. Chico, un balayeur, rêve d'un avenir meilleur. Il rencontre Diane, une orpheline, la protège de sa sœur alcoolique, puis la sauve du suicide. Ayant obtenu un meilleur travail, Chico épouse Diane le jour même où il part pour la guerre. Ils se jurent une fidélité éternelle. Après l'Armistice, Chico revient, aveugle, remerciant Dieu d'avoir sauvé sa vie.

Commentaire

Adapté d'un succès théâtral de 1922, ce film fit grande impression sur le public et les critiques de 1927. En France, les surréalistes en firent une de leurs références, enthousiasmés par « l'amour fou » liant Chico et Diane. Curieusement, ils oubliaient tout le côté religieux, pourtant bien apparent. Aussi, mieux vaudrait parler de spiritualité, notion fondamentale chez Borzage, pour décrire l'intrigue, les personnages et le climat de l'œuvre, qui sous l'effet du décor, des objectifs à grand angle, de la lumière douce et diffuse, échappe à toute matérialité.