En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Aube Jutro ou le Matin

Jutro

Film de guerre de Puriša Djordjević, avec Milena Dravić (Alexandra), Ljubi Samardžić (le lieutenant), Neda Arnerić, Ljuba Tadić, Olga Jančevecka, Jelena Jovanović-Žigon, Neda Spasojević, Faruk Begolli, Mija Aleksić.

  • Scénario : Puriša Djordjević
  • Photographie : Mihailo Popović
  • Décor : Bogić Risimović-Risim
  • Musique : Miodrag Ilić-Beli sur des thèmes populaires
  • Montage : Mirjana Mitić
  • Pays : Yougoslavie
  • Date de sortie : 1967
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 44

Résumé

À la Libération, un lieutenant de partisans découvre que la paix n'est pas réellement la fin de la guerre. Alexandra, la femme qu'il aime, doit être fusillée à l'aube. En prison, elle lui confie avoir donné les noms de camarades partisans morts, par peur de la torture.

Commentaire

Dans ce troisième volet d'une sorte d'À la recherche du temps perdu, Djordjević prolonge le regard poétique sur la guerre et sur la révolution de la Jeune Fille et du Rêve. L'Aube appréhende une page douloureuse de l'histoire récente où les victimes d'hier deviennent les bourreaux. « Les Allemands sont partis, les poètes arrivent, mais les poètes tuent tout autant », dit la chanson composée par Djordjević. Les raffinements d'écriture donnent au film une cohérence profonde, une grande tendresse et une beauté déchirante.