En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Angoisse du gardien de but au moment du penalty

Die Angst des Tormanns beim Elfmeter

Drame de Wim Wenders, avec Arthur Brauss (Joseph Bloch), Kai Fisher (Hertha), Erika Pluhar (Gloria), Libgart Schwartz (Anna), Rüdiger Vogler, Maria Bardischewski.

  • Scénario : Wim Wenders, Peter Handke, d'après le roman de P. Handke
  • Photographie : Robby Müller
  • Musique : Jürgen Knieper
  • Montage : Peter Przygodda
  • Pays : R.F.A. et Autriche
  • Date de sortie : 1971
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 40

Résumé

Joseph Bloch, gardien de but, ne rejoint pas son équipe après un match. Au terme d'une nuit avec une amie de rencontre, il l'étrangle tranquillement puis erre à travers Vienne. Mais il se met à sentir la présence des policiers et des douaniers, et se réfugie à la campagne, dans une auberge frontalière tenue par Hertha, une femme qu'il a aimée. Son regard se pose sur la vie qui l'entoure : la mort d'un enfant muet, la bonté de l'idiot du village (R. Vogler). Puis il voit à la télévision son équipe perdre un match et se demande si on parlera de lui. Il retrouve son visage dans un quotidien, sous forme de portrait-robot.

Commentaire

Le film qui révèle Wenders au monde. Toute son équipe est en place, et l'accompagnera pour pratiquement tous ses films. Apparition de Rüdiger Vogler qui aura le premier rôle dans chacun des films de la trilogie allemande des « road movies » de Wenders (Alice dans les villes, Faux Mouvement, Au fil du temps). Ce dernier, qui compte de nombreux pères cinématographiques, souligne que l'Angoisse est le seul de ses films qui s'approche de Hitchcock, de même que le roman de Peter Handke évoquait déjà l'imaginaire de Patricia Highsmith.