En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zuyderzee : terre nouvelle

Nieuwe Gronden

Documentaire de Joris Ivens.

  • Photographie : John Fernhout, Joop Huisken, Helen Van Dongen, Eli Lotar
  • Musique : L. Lichtveld, Hanns Eisler
  • Montage : J. Ivens, H. Van Dongen
  • Pays : Pays-Bas
  • Dates de sortie : 1930-1934
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 30 min

Résumé

En 1934, Joris Ivens remonte et modifie Zuyderzee (reportage tourné pour le gouvernement néerlandais sur l'assèchement du Zuyderzee) et l'enrichit d'un commentaire et d'une musique de Hanns Eisler. Cela donne Terre nouvelle. Du documentaire initial, Joris Ivens conserve la construction de la digue, la fermeture de l'ultime brèche entre la mer libre et la mer intérieure d'IJssel, le traitement des sols et les premiers labours. L'hymne au travail devient accusation politique quand des plans d'actualité de la Crise – destructions de récoltes, files de chômeurs, enfants mourant de faim – s'interposent entre les images des premières moissons du Wieringermeer qui, par sacs entiers, seront jetées à la mer.

Commentaire

Comme dans Borinage – co-réalisé avec Henri Storck – Joris Ivens attaque la loi du profit. Les autorités néerlandaises n'ont pas apprécié cette nouvelle version de Zuyderzee et l'ont censurée, mettant fin à la carrière de Joris Ivens aux Pays-Bas. Terre nouvelle capte la beauté du travail manuel ou mécanique, individuel ou collectif dans les gestes humbles comme dans les prouesses techniques. On y comprend l'amour de la terre et le sens du combat titanesque du peuple néerlandais contre le déchaînement des flots.