En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

W.R. ou les Mystères de l'organisme

W.R. misterije organizma

Film satirique de Dušan Makavejev, avec Milena Dravić, Jagoda Kaloper, Ivica Vidović, Zoran Radmilović, Miodrag Andrić.

  • Scénario : Dušan Makavejev
  • Photographie : Predrag Popović, Aleksandar Petković
  • Décor : Dragoljub Ivkov
  • Musique : Bojana Makavejev
  • Montage : Ivanka Vukasović
  • Pays : Yougoslavie
  • Date de sortie : 1971
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 27

Résumé

Hommage à la mémoire du psychanalyste Wilhelm Reich à partir de reportages sur la famille et les disciples de W.R. aux États-Unis et d'une fiction en Yougoslavie : l'amour impossible entre une militante de l'amour libre et un patineur étoile soviétique sur fond d'apparitions audacieuses du petit père des peuples, extraites du film mythique le Serment de Mikhaïl Tchiaoureli tourné à la gloire de Staline en 1946.

Commentaire

Dušan Makavejev prouve que la libération sexuelle s'intègre à la lutte révolutionnaire. Son film est étincelant par le montage inventif et provocateur. Y fusent dans un délire surréaliste de multiples associations d'idées et d'images et de savoureuses citations comme « sans l'amour libre, le communisme est un cimetière » ou « tous ont droit au fromage, les uns ont le fromage et les autres les trous ». Interdit en Yougoslavie, le film fait scandale au festival de Cannes où la délégation soviétique proteste devant l'enchaînement en direct d'une image de pénis en érection sur un portrait de Staline. La censure française ampute le film d'un plan de quarante secondes. Bref, W.R. ou les Mystères de l'organisme suscite une curiosité exceptionnelle et donne au cinéma yougoslave une audience internationale.