Identifiez-vous ou Créez un compte

Une aussi longue absence

Drame psychologique d'Henri Colpi, avec Georges Wilson (le clochard), Alida Valli (Thérèse Langlois), Jacques Harden (Pierre).

  • Scénario : Marguerite Duras, Gérard Jarlot
  • Photographie : Marcel Weiss
  • Décor : Maurice Colasson
  • Musique : Georges Delerue
  • Montage : Jasmine Chasney
  • Production : Procinex, Société Cinématographique Lyre, Galatea
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1960
  • Durée : 1 h 34
  • Prix : Prix Louis-Delluc 1960 ; Palme d'or, Cannes 1961

Résumé

Thérèse croit reconnaître dans un clochard du quartier son mari disparu en déportation pendant la guerre. Le clochard est amnésique, et Thérèse, persuadée d'avoir retrouvé son mari, s'efforce avec patience et délicatesse de faire renaître ses souvenirs.

Commentaire

Un fait divers authentique sert de point de départ à cette histoire tout en nuances. C'est un film un peu étrange, où, dans une atmosphère impressionniste, sans grands effets, les personnages, avec une difficulté obsédante, recherchent des traces de leur passé, l'éveil de la mémoire, des souvenirs perdus. Le thème est fréquent chez Marguerite Duras qui signe le scénario. (À la même époque, Resnais, dont Henri Colpi fut l'assistant, tourne l'Année dernière à Marienbad.)