En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Un pays sans bon sens

Essai politique de Pierre Perrault, avec Didier Dufour, Maurice Chaillot, Benjamin Simard, René Lévesque, Marie et Léopold Tremblay dans leur propre rôle.

  • Photographie : Bernard Gosselin, Michel Brault
  • Montage : Yves Leduc
  • Pays : Canada (Québec)
  • Date de sortie : 1969
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 57

Résumé

La recherche de la spécificité du Canada français à travers une vaste enquête de sociologie humaine : le film donne tour à tour la parole à des intellectuels, à des paysans de l'Ile-aux-Coudres, à des chasseurs blancs de caribous, à des Amérindiens, ainsi qu'aux ancêtres bretons de la « québécitude ».

Commentaire

Un pays sans bon sens est une tentative ambitieuse de création d'essai politique et culturel d'un genre nouveau par les seuls moyens du film et de l'organisation de la parole enregistrée. C'est dire que sa construction dépasse d'emblée la technique descriptive du documentaire ou de l'enquête pour confronter par le montage différents niveaux de discours : philosophique, politique, moral, poétique ou même strictement personnel. La notion d'appartenance (ethnique, culturelle, mythique) s'en trouve totalement renouvelée.