En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Un homme marche dans la ville

Drame de Marcello Pagliero, avec Ginette Leclerc (Madeleine), Jean-Pierre Kérien (Jean Sauviot), Grégoire Aslan (Ambilarès), Robert Dalban (Laurent), Yves Deniaud (Albert), Frehel (la femme de Buck), André Valmy (le commissaire), Fabien Loris (Dago), Dora Doll (la blonde).

  • Scénario : Marcello Pagliero, d'après le roman de Jean Jausion
  • Photographie : Nicolas Hayer
  • Décor : Maurice Colasson
  • Montage : Pierre Cholot
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1950
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 35

Résumé

L'histoire du désespoir, de la fatigue aussi, d'un homme prisonnier entre une amitié qu'il craint de trahir et les avances d'une femme qu'il repousse.

Commentaire

Pagliero en a tiré un singulier poème visuel sur la solitude humaine dans une ville en ruines. La rudesse stylisée et efficace de l'action, l'économie des expressions et du dialogue, l'emploi extrêmement intéressant d'un cadre exceptionnel (le port du Havre en reconstruction après la guerre et les difficultés du métier des dockers) font de ce film, qui fut à sa sortie l'objet d'absurdes polémiques, l'une des rares tentatives réussies de néoréalisme italien transplanté en France.