En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Toute la ville en parle

The Whole Town's Talking

Comédie de John Ford, avec Edward G. Robinson (Arthur Ferguson Jones/Killer Mannion), Jean Arthur (Wilhelmina « Bill » Clark), Wallace Ford (Healy).

  • Scénario : Robert Riskin, Jo Swerling, d'après le roman de William R. Burnett
  • Photographie : Joseph H. August
  • Musique : Viola Lawrence
  • Montage : Wilburg McGaugh
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1935
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 26

Résumé

Arthur Ferguson Jones, un employé doux et timide, est le sosie du caïd local. Sa ressemblance avec « Killer Manion » entraîne une série de quiproquos et de situations comiques.

Commentaire

Il ne faut pas se fier aux apparences, proclame le cinéma américain très friand d'histoires de sosies et de doublures. Pour cette comédie, Ford a eu l'idée de faire appel à un scénariste spécialiste des films noirs et de choisir un comédien qui est le prototype du mauvais garçon. La double interprétation d'Edward G. Robinson tient de la performance et accentue le comique du film. Spécialiste du western, Ford entre à la Columbia, la compagnie des comédies, et tourne un scénario proche de Lubitsch et surtout de Capra. Il lui emprunte d'ailleurs son interprète fétiche : la pétillante Jean Arthur. Il renouera avec le genre, des années plus tard, pour l'Homme tranquille.