En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thérèse Raquin

Drame de Jacques Feyder, avec Gina Manes (Thérèse), Wolfgang Zilzer (Camille), Jeanne-Marie Laurent (la mère Raquin), Adalbert von Schlettow (Laurent).

  • Scénario : Fanny Carlsen, Willy Haas, d'après le roman d'Émile Zola
  • Photographie : Friedrich Fuglsang, Hans Scheib
  • Décor : André Andrejew
  • Musique : Pasquale Perris
  • Pays : France et Allemagne
  • Date de sortie : 1928
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 3 200 m (environ 1 h 58)

Résumé

Thérèse, nièce de Mme Raquin, a épousé sans amour son cousin Camille, un être chétif et dominé par sa mère. Elle s'éprend de Laurent, un familier de la maison, et complote avec ce dernier la mort de son mari. Leur coup fait, les amants s'installent au domicile conjugal, sous le regard haineux de la mère Raquin, paralysée. Ils finiront par expier leur crime, en s'empoisonnant.

Commentaire

La trame du roman de Zola, prototype du drame passionnel, a inspiré plusieurs adaptations à l'écran, créditées ou non. Dès 1915, l'Italien Nino Martoglio en tire un film à succès. Jacques Feyder en donna une version d'une longueur inusitée pour l'époque, scindée en deux parties (avant le crime et après). Il jouait en virtuose du décor, de la lumière, de l'atmosphère sordide où les personnages s'engluent peu à peu. Une Stimmung quasi expressionniste baigne ce film, que les critiques du temps portèrent aux nues et dont toutes les copies semblent malheureusement avoir disparu.