En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Série noire

Drame d'Alain Corneau, avec Patrick Dewaere (Frank Poupart), Myriam Boyer (Jeanne), Marie Trintignant (Mona), Bernard Blier (Staplin).

  • Scénario : Alain Corneau, Georges Perec, d'après le roman de Jim Thompson Des cliques et des cloaques
  • Photographie : Pierre-William Glenn
  • Musique : Juan Tizol, Duke Ellington
  • Montage : Thierry Derocles
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1979
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 50

Résumé

Frank Poupart, représentant miteux, imagine un stratagème « ingénieux » pour tuer une vieille rombière qui prostitue sa nièce, et faire accuser à sa place un pauvre type, tandis que lui s'en irait avec la fille et le magot. Rien ne se passe comme prévu…

Commentaire

Une grande réussite qui tient à la sensibilité avec laquelle Corneau filme la froide banlieue et à la performance hallucinante de Dewaere en mythomane cabotineur qui « invente » sa vie pour ne pas y sombrer. La grande idée du film est de montrer la machination criminelle de Poupart comme si elle n'existait pas. Poupart est tellement empêtré dans le présent et dans ses émotions, que c'est quasiment sa machination qui le manipule et le fait agir : il se regarde accomplir trois meurtres comme le spectateur d'un personnage qu'il se serait inventé.