En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sur le Bowery

On the Bowery

Chronique de Lionel Rogosin, avec Ray Salyer, Gorman Hendricks et Franck Matthews.

  • Scénario : Lionel Rogosin, Mark Sufrin
  • Photographie : Richard Bagley
  • Musique : Charles Mills
  • Montage : Carl Lerner
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1956
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 05

Résumé

Scènes de la vie quotidienne dans un des bas quartiers de New York, le Bowery, où se retrouvent de nombreux clochards. Un jeune chômeur rencontre là un ancien médecin et ils fraternisent au café devant un verre d'alcool. Puis, c'est l'asile de nuit, sous la houlette d'un pasteur, l'espoir d'un repas chaud et, finalement, la nuit sur le trottoir.

Commentaire

C'est le premier film de Rogosin et il marque une étape importante dans le documentaire américain par la mise en pratique des idées du « cinéma-vérité », déjà florissant en Europe. C'est ainsi que des scènes de reportage direct sont mêlées à des tournages de fiction incluant les mêmes personnages, qui jouent leur propre rôle. Quant au fond, il s'agissait de montrer le revers de l'idéal américain, cette présence de la misère et des problèmes sociaux au cœur de la métropole la plus riche du monde. Par cette place faite aux déshérités et l'originalité de sa démarche, Sur le Bowery ouvre une autre voie vers la réalité, que Rogosin lui-même devait continuer à explorer dans ses films.