En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Superman

Superman : the Movie

Film d'aventures de Richard Donner, avec Christopher Reeve (Superman), Gene Hackman (Lex Luthor), Marlon Brando (Jor-El), Margot Kidder (Loïs Lane), Ned Beatty (Otis), Glenn Ford (Jonathan Kent), Valerie Perrine (Eve Teschmacher), Trevor Howard (l'Ancien), Maria Schell (Vond Ah), Terence Stamp (le général Zod), Susannah York (Lara).

  • Scénario : Mario Puzo, David et Leslie Newman, Robert Benton, d'après une histoire de Mario Puzo inspirée de la bande dessinée de Jerry Siegel et Joe Shuster
  • Photographie : Geoffrey Unsworth
  • Décor : Bill Brodie, Maurice Fowleer, Peter Howitt
  • Musique : John Williams
  • Montage : Stuard Baird, Michael Ellis
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1978
  • Son : couleurs
  • Durée : 2 h 23

Résumé

La planète Krypton étant menacée de destruction, Jor-El et sa femme envoient leur enfant Kal-El dans l'espace. Il arrive sur la Terre, en pleine campagne, où des fermiers, les Kent, l'adoptent. Sous le nom de Clark Kent, il devient journaliste à Metropolis. Si besoin est, il use de ses super-pouvoirs, accomplissant ses exploits sous l'identité de « Superman ». Sa collègue Loïs Lane, dont il est épris, tombe follement amoureuse de Superman. Le génie du crime Lex Luthor et son maladroit assistant Otis, qui veulent détourner des missiles nucléaires pour provoquer un séisme en Californie, vont trouver à qui parler…

Commentaire

Après plusieurs adaptations (dont le dessin animé de Dave Fleischer) et parodies diverses, cette production Salkind marque l'irruption au cinéma du mythe créé par Jerry Siegel, que celui-ci définissait comme « un personnage qui réunirait Samson, Hercule, tous les colosses dont j'avais entendu parler ». Ce grand spectacle doit sa réussite aux énormes moyens mis en œuvre comme à l'habileté du scénario et de la réalisation qui jouent à la fois sur le folklore naïf et sur l'humour.