En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sous les toits de Paris

Comédie populiste de René Clair, avec Albert Préjean (Albert), Pola Illery (Pola), Edmond T. Gréville (Louis), Bill-Bocket (Bill), Gaston Modot (Fred).

  • Scénario : René Clair
  • Photographie : Georges Périnal
  • Décor : Lazare Meerson
  • Musique : Armand Bernard, René Nazelles, Raoul Moretti, André Gailhard
  • Montage : René Le Hénaff
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1930
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 20

Résumé

À Paris, un chanteur des rues, Albert, fait la connaissance d'une belle Roumaine, Pola. Son ami Louis courtise également la jeune fille, de même qu'un chef de bande, Fred. Un pickpocket met à profit les séances de chansons pour voler les porte-monnaie des badauds. Albert sera arrêté et incarcéré à la place du pickpocket et Louis séduira Pola pendant ce temps-là. Mais Pola choisit Albert quand il sort de prison et il reprend son tour de chant avec elle.

Commentaire

Le premier film sonore de René Clair est un manifeste du cinéma chantant et non-parlant. La fonction dramatique des dialogues y est réduite au minimum et les personnages s'expriment par gestes, mimiques et chansons. C'est aussi une chronique nostalgique sur une certaine mythologie parisienne, surannée dès 1930, avec ses mauvais garçons et ses filles au grand cœur. Un grand rôle pour Albert Préjean, aussitôt célèbre pour ses chansonnettes.