En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sept Hommes à abattre

Seven Men from Now

Western de Budd Boetticher, avec Randolph Scott (Ben Stride), Lee Marvin (Big Mostera), John Larch (Pate Bodeen), Stuart Whitman (le lieutenant), Gail Russell (Annie Greer).

  • Scénario : Burt Kennedy
  • Photographie : William H. Clothier
  • Décor : Leslie Thomas
  • Musique : Henry Vard
  • Montage : Everett Sutherland
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1957
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 25

Résumé

Un shérif part à la poursuite de sept bandits qui ont assassiné son épouse. Il va les rattraper et les tuer les uns après les autres.

Commentaire

Sur un scénario dont la linéarité est exemplaire, jusqu'à l'épure, Boetticher a signé un western que d'aucuns, comme André Bazin, considèrent comme le plus important de l'après-guerre. Loin des préoccupations psychologisantes qui marquaient le genre à l'époque (au point qu'on parlait de sur-western), le film se cantonne dans une étude de comportements. Interprété par Randolph Scott et premier d'une série exemplaire où acteur, réalisateur, scénariste et producteur (souvent Scott lui-même) formeront une osmose totale pour aboutir à une unité remarquable, Sept Hommes à abattre montrait les possibilités du genre et, en le magnifiant, le niait totalement. Car il s'agit moins d'un western, fût-il particulièrement réussi, que d'un pur chef-d'œuvre.