En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Routes en croix Jujiro ou Carrefours Jujiro ou Ombres sur Yoshiwara

Jujiro

Drame de Teinosuke Kinugasa, avec Akiko Chihaya (la jeune fille), Junosuke Bando (son frère), Misao Seki, Ippei Soma, Yoshie Nakagawa, Yukiko Ogawa.

  • Scénario : Teinosuke Kinugasa
  • Photographie : Kohei Sugiyama
  • Décor : Yozo Tomonari
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 1928
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 757 m (environ 1 h 05)

Résumé

Un garçon qui vit avec sa sœur s'amourache d'une fille du quartier « chaud » de Yoshiwara pour laquelle il se bat avec un homme qu'il croit avoir tué. Blessé, il demande l'aide de sa sœur : celle-ci va trouver un détective qui cherche à abuser d'elle et qu'elle tue par erreur. Tous deux s'enfuient, puis le garçon découvre que l'homme qu'il croit avoir tué est toujours vivant et il meurt sous le choc de cette révélation.

Commentaire

Kinugasa poursuit ici les recherches expérimentales sur le langage filmique entreprises dans son précédent film, Une page folle. Présentant son histoire comme marquée par les hallucinations du garçon blessé, il déconstruit la chronologie du récit et multiplie les visions subjectives qui transforment la réalité en fantasmagorie, réel et imaginaire étant étroitement imbriqués. Projeté à Paris en 1929, le film fit sensation à cette époque où l'avant-garde était florissante.