En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rendez-vous à Bray

Drame psychologique d'André Delvaux, avec Mathieu Carrière (Julien), Anna Karina (la jeune femme de La Fougeraie), Roger Van Hool (Jacques), Bulle Ogier (Odile).

  • Scénario : André Delvaux, d'après une nouvelle de Julien Gracq
  • Photographie : Ghislain Cloquet
  • Décor : Claude Pignot
  • Musique : Johannes Brahms, César Franck, Frédérick Devreese
  • Montage : Nicole Berckmans
  • Pays : France et Belgique
  • Date de sortie : 1971
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 30
  • Prix : Prix Louis-Delluc 1971

Résumé

Resté à Paris en 1917, alors que son ami Jacques s'est engagé dans l'aviation, Julien, un Luxembourgeois, est critique musical. Jacques lui ayant fixé un mystérieux rendez-vous à Bray, non loin du front de Somme, Julien se rend dans cette villa de La Fougeraie où les deux amis ont vécu une intense relation. Il y est accueilli par une étrange jeune femme silencieuse qui le fait patienter, puis lui sert à dîner. Julien revoit en pensée les riches heures de leur jeunesse, et Odile, leur commun amour. Jacques ne viendra pas. Au terme de la nuit, pendant laquelle la jeune femme s'est offerte à lui, Julien quitte La Fougeraie.

Commentaire

Film d'atmosphère et de poésie du souvenir, où le non-dit est sans doute plus important que l'exprimé. L'ensemble reste cependant quelque peu froid, malgré le raffinement des sentiments.