En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Remorques

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Drame de Jean Grémillon, avec Jean Gabin (capitaine André Laurent), Madeleine Renaud (Yvonne Laurent), Michèle Morgan (Catherine), Fernand Ledoux (Kerlo, le bosco), Charles Blavette (Gabriel Tanguy), Henri Poupon (Dr Mollette), Jean Marchat (Marc).

  • Scénario : Jacques Prévert, André Cayatte, Charles Spaak, d'après le roman de Roger Vercel
  • Photographie : Armand Thirard
  • Décor : Alexandre Trauner
  • Musique : Roland Manuel
  • Montage : Yvonne Martin, Louisette Hautecœur
  • Pays : France
  • Dates de sortie : 1939-1941
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 31

Résumé

Jouissant d'une magnifique réputation d'héroïsme, le capitaine André Laurent, marin droit et rude, est heureux entre son navire, son équipage et sa femme Yvonne, qui lui cache sa grave maladie. La rencontre de Catherine, qu'il sauve en pleine tempête d'un cargo en détresse, va bouleverser sa vie. Pour elle, il délaisse son épouse et son devoir de marin. Mais Yvonne, mourante, provoque le départ de Catherine et le retour d'André auprès de son équipage.

Commentaire

Un film magnifique avec, en vedette, la mer chère au cœur de Jean Grémillon (il réalisera quelques années plus tard l'Amour d'une femme dont l'action est située dans l'île d'Ouessant). Le film, commencé en 1939 ne fut terminé qu'en 1941. Il reformait, sur fond d'embruns, le couple du Quai des brumes et du Récif de corail.