En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pirosmani

Pirosmani

Biographie de Gueorgui Chenguelaïa, avec Avtandil Varazi (Nico Pirosmani), David Abachidzé (Chavoua), Zourab Kapianidze (Ouchangi), Teimouraz Beridze, Boris Cipouria.

  • Scénario : Erlom Akhvlediani, Gueorgui Chenguelaïa
  • Photographie : Constantin Apriatine
  • Décor : Avtandi Varazi, Vassili Arabidze
  • Musique : V. Koukhianidzé
  • Pays : U.R.S.S. (Géorgie)
  • Date de sortie : 1970
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 25

Résumé

Nicolas Pirosmani parcourt la Géorgie en peignant pour qui le lui demande des tableaux, des enseignes, des écriteaux, des affiches, dans le style « naïf ». Il mène une vie errante, assez misérable, et ses tableaux sont raillés par les peintres académiques. Il meurt dans la solitude.

Commentaire

Le peintre Pirosmani, qui a vécu dans la seconde moitié du xixe siècle, n'a pas été reconnu de son vivant. Georgui Chenguelaïa s'emploie ici à faire connaître celui qui est aujourd'hui considéré comme un des plus grands artistes géorgiens. Il le fait en appliquant le « style naïf » à l'écran : séquences très descriptives, perspective écrasée, emploi des couleurs, richesse de l'évocation sous un apparent simplisme. L'univers du film et l'univers pictural de l'artiste se superposent. C'est d'une esthétique nouvelle dans le cinéma soviétique.