En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Perdus dans les ténèbres

Sperduti nel buio

Mélodrame de Nino Martoglio, avec Virginia Balestrieri (Paolina), Giovanni Grasso (Nunzio), Dillo Lombardi (le duc), Maria Carmí (Livia), Vittorina Moneta (la mère de Paolina).

  • Scénario : Nino Martoglio, d'après l'œuvre de Roberto Bracco
  • Montage : N. Martoglio
  • Photographie : Romagnoli
  • Pays : Italie
  • Date de sortie : 1914
  • Son : noir et blanc
  • Durée : environ 1 780 m (environ 1 h 06)

Résumé

Deux adolescents se rencontrent à Naples, puis se séparent. Alors que Nunzio reste dans le milieu populaire, Paolina s'élève dans la société et devient une vedette. Mais elle a eu, entre-temps, une liaison avec un duc et leur enfant, confiée à un aveugle, ne saura que beaucoup plus tard la vérité sur sa naissance.

Commentaire

La dernière copie connue de ce film a disparu pendant la dernière guerre… Les témoignages antérieurs nous permettent néanmoins de voir dans cette œuvre d'un homme de théâtre, qui ne réalisa que quatre films, un lointain ancêtre du néoréalisme, chose d'autant plus étonnante que la mode était alors en Italie aux grands spectacles antiques. Mais il est vrai qu'auteur et interprètes s'étaient appuyés sur une tradition réaliste, et même dialectale, dans cette transposition visuelle de tranches de vie. Le jeu des contrastes entre quartiers et personnages, par une opposition constante entre pauvres et riches, devait également alimenter une peinture directe et hors de toute théâtralité de la vie quotidienne.