En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ordet (la Parole)

Ordet

Drame mystique de Gustav Molander, avec Victor Sjöström (Bory Anders, le patriarche), Rune Lindström (Johannes Anders), Holger Löwenadler, Stig Olin, Gunn Wallgren, Wanda Rothgardt.

  • Scénario : Rune Lindström, d'après la pièce de Kaj H. Munk
  • Photographie : Gösta Roosling
  • Pays : Suède
  • Date de sortie : 1943
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 40

Résumé

L'action se passe au sein d'un clan paysan, sur lequel règne un véritable patriarche. L'un de ses fils, qui doit devenir pasteur, est en proie à des troubles religieux qui le font basculer dans une folie mystique quand il tente en vain de ressusciter sa femme, tuée dans un accident d'auto. Mais quand, plus tard, la femme enceinte de son frère meurt à son tour, il revient pour l'enterrement et réussit alors en faisant appel à la force du verbe, à la faire revivre.

Commentaire

Tiré d'une pièce d'un pasteur danois qui devait être exécuté par les nazis, le film de Molander aère l'action en l'étendant au village et aux paysages. Servi par une distribution exceptionnelle, car Sjöström était aussi impressionnant comme acteur que comme réalisateur, il donne à la parabole toute sa force d'évocation. Le symbolisme de la mort et de la résurrection, traversé par la dérive mystique d'un illuminé, trouve là l'une de ses expression les plus marquantes dans l'histoire du cinéma.