En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Onibaba (les Tueuses)

Onibaba

Drame de Kaneto Shindo, avec Nobuko Otowa (la vieille femme), Jitsuko Yoshimura (la jeune veuve), Kei Sato (Hachi), Taiji Tonoyama (Ushi), Jukichi Uno (le samouraï).

  • Scénario : Kaneto Shindo
  • Photographie : Kiyomi Kuroda
  • Musique : Mitsu Hayashi
  • Montage : Kazuo Henoki
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 1965
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 45

Résumé

Dans un marécage du Japon médiéval dévasté par la guerre, deux femmes survivent en tuant et détroussant les soldats égarés. Un jour, la plus jeune en épargne un, qui devient son amant, ce que la plus âgée ne supporte pas. Cette dernière se déguise en démon pour effrayer les amants.

Commentaire

Kaneto Shindo était connu en France comme le réalisateur de l'Île nue, austère description d'une famille paysanne écrasée par un travail inhumain. Onibaba est beaucoup plus sensuel, tragique voire érotique. Shindo révèle ici une autre face du goût japonais : le paroxysme échevelé, bien loin des délicatesses convenues de l'art oriental. Onibaba est un film déconcertant et fascinant, où l'esthétisme est au service du mélodrame sanglant, voire grand guignolesque.