En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nous sommes vivants

Dokkoi ikiteru

Drame de Tadashi Imai, avec Chojuro Kawarazaki (le mari), Shizue Kawarazaki (la mère), Kanemon Nakamura, Isao Kimura.

  • Scénario : Tadashi Imai, Kenzō Hirata
  • Photographie : Yoshio Miyajima
  • Décor : Kazuo Kubo
  • Musique : Masao Oki
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 1951
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 40

Résumé

Au lendemain de la guerre, la vie à Tokyo est dure pour les pauvres. Une famille en fait l'expérience dans des conditions de grande misère, accrue par le chômage du père. Ils sont près de se résigner à l'issue tragique d'un suicide collectif, mais ils continueront quand même à « vivre ».

Commentaire

Imai avait lui-même repris après la guerre son activité de cinéaste « engagé », participant même à des grèves. C'est donc avec un regard généreux et critique qu'il met sur pied de façon indépendante, et avec l'aide d'une souscription nationale, ce film très réaliste qui dépeint avec force l'état des classes populaires dans le Japon en reconstruction. Le retentissement fut d'ailleurs très grand et l'œuvre classée parmi les meilleures productions de l'année.