En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nous sommes tous des assassins

Drame d'André Cayatte, avec Mouloudji (René Le Guen), Raymond Pellegrin (Gino), Antoine Balpétré (Dutoit), Claude Laydu (l'avocat Philippe Arnaud).

  • Scénario : Charles Spaak, André Cayatte
  • Photographie : Jean Bourgoin
  • Décor : Jacques Colombier
  • Montage : Paul Cayatte
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1962
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 55

Résumé

Après avoir été homme de main pendant la guerre, René Le Guen continue à tuer. Arrêté, il est condamné à mort et attend son exécution en compagnie de trois autres assassins. Chacun des cas évoqués met en cause la responsabilité de la société.

Commentaire

À l'heure où la peine de mort était encore loin d'être abolie, André Cayatte, amorçant une série de films dénonciateurs, s'attaquait avec vigueur et générosité à la peine capitale. Comme il ne s'agit pas d'une étude psychologique, l'auteur se soucie assez peu de vraisemblance et de nuances. Il défend une thèse, dresse un échantillonnage de condamnés qui sont, finalement, des victimes d'une société injuste ou absurde. Le public a réagi très favorablement à la démonstration.