En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nous avons gagné ce soir

The Set Up

Drame de Robert Wise, avec Robert Ryan (Stoker), Audrey Totter (Julie), George Tobias (Tony), Alan Baxter, Wallace Ford.

  • Scénario : Art Cohn, d'après le poème de Joseph Moncure March
  • Photographie : Milton Krasner
  • Décor : Albert S. D'Agostino, Jack Okey
  • Musique : Constantin Bakaleinikoff
  • Montage : Roland Gross
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1949
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 12

Résumé

Stoker Thompson, un boxeur vieillissant et raté, se sent capable de gagner le combat qui l'oppose à un nouveau venu. Sa femme, fatiguée et qui a perdu tout espoir, décide de ne pas assister au match. Or, il s'agit d'un combat truqué. Le manager de Stoker a été payé pour que son poulain « se couche », mais celui-ci n'a pas été mis au courant. Croyant bien faire, il attaque et gagne le combat. Il sera passé à tabac par le gang qui lui brise la main droite pour qu'il ne puisse plus boxer.

Commentaire

Au départ de ce film noir, il y a, fait exceptionnel, non pas un scénario, mais un poème. C'est une histoire simple, forte et cruelle, renouvelée du mythe de Prométhée. Un homme seul affronte les dieux, le destin, la loi. Il triomphera, mais sera brisé, puni de son audace. Cette fable terrible prend la forme d'une tragédie moderne qui se déroule dans le temps exact du spectacle. L'image, burinée, contrastée, dit le monde de la nuit, du désespoir, puis de l'espoir retrouvé. Un chef-d'œuvre du fantastique social à l'américaine.