En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Notre pain quotidien

Our Daily Bread

Comédie dramatique de King Vidor, avec Tom Keene (John), Karen Morley (Mary), John Qualen (Chris), Barbara Pepper (Sally).

  • Scénario : King Vidor, Elizabeth Hill
  • Photographie : Robert Planck
  • Musique : Alfred Newman
  • Montage : Lloyd Nossler
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1934
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 14

Résumé

John et Mary, chômeurs citadins, héritent d'une ferme en ruine. Ils en font une coopérative où chacun partage le fruit de son travail avec les autres. Malgré les difficultés, la coopérative est opérationnelle. Il ne reste plus qu'à amener l'eau jusqu'à la terre.

Commentaire

Comme l'œuvre de Capra, ce film de Vidor semble envisager le New Deal de Roosevelt comme une pratique « communiste » à petite échelle à l'intérieur d'un système libéral. On comprend le caractère généreux et utopique de l'entreprise. Le film respire la bonne humeur, même s'il est émaillé de drames. La construction du canal à coups de pelles à même la terre, où les hommes se relaient en scandant le rythme de leurs voix, est exaltée par des cadrages lyriques et un montage dynamique. L'arrivée dans les champs de l'eau boueuse où plongent les paysans est une de ces métaphores littéralement sexuelles dont l'œuvre de Vidor fourmille, mais où l'insistance de l'idée est dépassée et sublimée, par l'ampleur de la forme qui l'exprime.