En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Noces de sable

Drame d'André Zwobada, avec Denise Cardi (la mère et la jeune fille), Larbi Tounsi (le prince), Himmoud Brahimi (le bouffon), Itto Bent Lahcen (la folle).

  • Scénario : André Zwobada
  • Commentaire : texte de Jean Cocteau
  • Photographie : André Bac
  • Musique : Georges Auric
  • Pays : France et Maroc
  • Date de sortie : 1948
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 25

Résumé

La fille d'un chef arabe, abandonnée à sa naissance, est recueillie et élevée par une folle. À sa maturité, elle tombe amoureuse d'un prince, mais leur idylle est contrariée par un diabolique bouffon. Elle se suicide, le prince est tué. Sur leur tombe se produira un miracle : il en surgit l'eau bienfaisante qui irriguera le pays.

Commentaire

Cette version saharienne de Tristan et Iseut a été tournée dans le Sud marocain par un ancien assistant de Jean Renoir qui y réalisera également la Septième Porte. Documentaire, folklore et référence à un fonds commun de légende se combinent heureusement dans ce film trop oublié, qui bénéficie en outre de l'apport d'un commentaire, riche en métaphores, de Jean Cocteau : le sable est de la « neige brûlante », le désert « une mer sans eau », et l'on y évoque « le masque grave, éternel et muet de la Mort ».