En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

No man's land

Niemandsland

Drame de Victor Trivas, avec Ernst Buch (l'Allemand), Renée Stobrawa (sa femme), Georges Peclet (le Français), Rose Mai (la Française), Hugh S. Douglas (l'Anglais), Louis Douglas (le Noir), Vladimir Sokoloff (le tailleur juif).

  • Scénario : Victor Trivas, d'après un sujet de Leonhard Frank et Victor Trivas
  • Photographie : Alexander Lagorio, Georg Stilianudis
  • Décor : Arthur Schwartz
  • Musique : Hanns Eisler, Kurt Schröder
  • Pays : Allemagne
  • Date de sortie : 1931
  • Durée : 1 h 32

Résumé

En août 1914, cinq hommes, dans un bel enthousiasme héroïque, quittent leur paisible vie familiale : un menuisier berlinois, un ajusteur parisien, un employé anglais, un danseur noir américain, un tailleur juif. En 1918, le hasard des bombardements les rassemble dans un trou de mine devenu un no man's land. Bientôt, ils fraternisent et s'organisent une vie de groupe. Ils ne sortiront de leur réduit que pour briser les barbelés.

Commentaire

Un film célèbre pour incarner le pacifisme, généreux et naïf, de la gauche allemande au début des années 1930. Il devait d'ailleurs être interdit par les nazis en avril 1933. Certains aspects ont beaucoup vieilli : l'interprétation de Georges Péclet, les raccords entre plans dans les séquences de huis clos. D'autres restent de grande valeur comme le contrepoint image/commentaire musical ou l'élan épique de la séquence finale. Et le schématisme du film à thèse est à peu près toujours évité.