En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Montagnes d'or

Zlatye gory

Film politique de Sergueï Ioutkevitch, avec Boris Poslavsky (Piotr), Ivan Chtraukh (Vassili), Boris Ténine (Vikhrasty), Nikolai Mitchourine (l'artisan), I. Korvin-Kroukovski (le patron), V. Fedossiev (son fils, ingénieur), N. Razoumova (la jeune fille).

  • Scénario : Andrei Mikhaïlovsky, Vladimir Nedobrovo, Sergueï Ioutkevitch, Lev Arnchtam
  • Photographie : Joseph Martov
  • Décor : Nikolai Souvorov
  • Musique : Dimitri Chostakovitch
  • Pays : U.R.S.S. (Russie)
  • Date de sortie : 1931
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 34

Résumé

En 1914, Piotr, un paysan chassé de son village par la misère, est venu travailler en usine à Saint-Pétersbourg. Comme il refuse de participer à une grève, son patron le nomme contremaître. L'ouvrier Vassili déclenche dans l'usine un mouvement de solidarité avec des grévistes de Bakou : Piotr tente de le tuer, comme on le lui a suggéré, mais bientôt, honteux du rôle qu'on lui fait jouer, il donne lui-même le signal de la grève à ses camarades.

Commentaire

Pour son premier film sonore, Youtkevitch a utilisé le son de manière réaliste et non selon les principes du « contrepoint audiovisuel » qu'Eisenstein et Poudovkine venaient de proclamer dans leur Manifeste de 1928 ; les images, elles, sont marquées par une certaine stylisation et par des effets de montage qui relèvent encore de l'esthétique du muet. Le rêve de Piotr – acquérir un cheval et retourner à la campagne – est suggéré par des scènes oniriques dont la beauté plastique évoque l'art de Dovjenko.