En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Liebelei

Liebelei

Drame de Max Ophuls, avec Magda Schneider (Christine Weiring), Luise Ullrich (Mizzi Schlager), Gustaf Gründgens (baron Eggersdorf), Wolfgang Liebeneiner (le lieutenant Fritz Lobheimer), Paul Hörbiger (Herr Weiring).

  • Scénario : Max Ophuls, Hans Wilhelm, Curt Alexander, d'après l'œuvre d'Arthur Schnitzler
  • Photographie : Franz Planer
  • Décor : Gabriel Pellon
  • Musique : Theo Mackeben
  • Pays : Allemagne
  • Date de sortie : 1933
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 27

Résumé

De la pièce assez violente de Schnitzler, Ophuls n'a apparemment conservé que l'intrigue « fin de siècle » mettant en jeu les personnages familiers de l'opérette viennoise : un jeune officier amoureux et sa fiancée issue d'un milieu simple, une ancienne maîtresse aristocratique dont l'époux vient, par une fatalité tardive, venger l'honneur dans un duel où périra le héros.

Commentaire

Tout l'art d'Ophuls dans ce premier chef-d'œuvre est de dépasser les conventions du genre. Avec une caméra sans cesse en mouvement, qui glisse avec élégance et précision sur les éléments baroques du décor tout en accompagnant continûment ses personnages, le metteur en scène porte à incandescence la confrontation entre des sentiments vrais et les automatismes guindés d'une société mondaine et inégalitaire. La jeunesse et la fraîcheur des interprètes (Magda Schneider en particulier, future mère de Romy, n'a alors que vingt-cinq ans) contribuent également à la réussite sensible de cette « amourette ».