En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joe Hill

Joe Hill

Drame de Bo Widerberg, avec Thommy Berggren (Joe Hill), Anja Schmidt (Lucia), Kelvin Malave (le Renard).

  • Scénario : Bo Widerberg
  • Montage : B. Widerberg
  • Photographie : Peter Davidsson
  • Décor : Ulf Axen
  • Musique : Stefan Grossmann
  • Pays : Suède
  • Date de sortie : 1970
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 50
  • Prix : Prix du jury, Cannes 1971

Résumé

Joe et Paul Hill arrivent aux États-Unis avec de grands espoirs, mais sont immédiatement confrontés à la misère de l'East Side de New York. Paul quitte la ville, Joe reste car il est amoureux d'une jeune Italienne. Liaison de courte durée. Joe Hill se dirige vers l'Ouest afin d'y retrouver son frère. Pendant sa traversée du pays, il se rallie aux Industrial Workers of the World, syndicat avant-gardiste dont il devient une des grandes figures. Il sera accusé à tort d'un meurtre par les autorités antisyndicalistes de l'Utah. Il est exécuté et ses cendres sont envoyées aux différentes sections de l'IWW à travers le monde.

Commentaire

L'interprétation de Thommy Berggren qui passe de l'humour dans la première partie à la rage et à l'indignation dans la seconde est excellente. Le montage de Widerberg effectue ce passage sans artifice ; son film est construit comme une ballade. On retrouvera cette approche dans En route pour la gloire de Hal Ashby, quelques années plus tard.