En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

J'ai le droit de vivre

You Only Live Once

Drame policier de Fritz Lang, avec Sylvia Sidney (Jo), Henry Fonda (Eddie), Barton MacLane (Stephen Whitney), Jean Dixon (Bonnie Graham), William Gargan (le père Dolan).

  • Scénario : Gene Towne, Graham Baker
  • Photographie : Leon Shamroy
  • Décor : Alexander Toluboff
  • Musique : Alfred Newman
  • Montage : Daniel Mandell
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1937
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 27

Résumé

Libéré de prison, Eddie Taylor épouse Jo et lui promet qu'il en a fini avec le crime. Mais lorsqu'une banque est attaquée, quoiqu'innocent, il est inculpé et condamné à mort en raison de son casier judiciaire chargé. Ignorant que le coupable vient d'être arrêté, Eddie s'évade en tuant l'aumônier. Avec Jo, ils fuient vers la frontière, mais sont abattus au moment de la franchir.

Commentaire

Le second film américain de Lang, après Furie, décrit un univers glauque, d'essence plus métaphysique que policière, où l'individu clamant son innocence dans un monde voué au strict enchaînement des effets et des causes se rend coupable par sa révolte même. Merveilleusement servi par Henry Fonda et Sylvia Sidney, il nous offre une critique impitoyable de la société américaine, en même temps que l'une de ses rares histoires d'amour, quasi lyrique, mais aussi lucide que désespérée.