En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Heimat

Heimat

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Chronique familiale d'Edgar Reitz, avec Marita Breuer (Maria), Dieter Schaad (Paul Simon âgé), Kurt Wagner (Glasisch-Karl), Jörg Hube (Otto), Rüdiger Weigang (Eduard Simon), Karin Rasenack (Luzie) et vingt-deux autres acteurs principaux.

  • Scénario : Edgar Reitz, Peter Steinbach
  • Photographie : Gernot Roll
  • Décor : Franz Bauer
  • Musique : Nikos Namangakis
  • Montage : Heidi Handorf
  • Pays : R.F.A.
  • Dates de sortie : 1981-1984
  • Son : NB et Couleurs
  • Durée : 15 h 40

Résumé

Quatre-vingts ans d'histoire allemande à travers la vie du village de Schabbach dans le Hünsbruck et centrée sur Maria, fille du terroir née avec le siècle et morte en 1982. En onze parties, Heimat devient le « requiem des petites gens du Hünsbruck ».

Commentaire

L'émotion provoquée en Allemagne en 1979 par le feuilleton américain Holocauste décide Edgar Reitz à enquêter sur l'histoire de son village natal dont il s'est éloigné à l'âge de dix-huit ans. Après une semaine de conversation avec sa mère dans le Hünsbruck, il y écrit avec Peter Steinbach un scénario presque autobiographique « où les personnages prirent vite leur propre vie ». Dans l'exceptionnelle complicité de trois cents jours de tournage et au contact des acteurs, le projet s'enrichit. Heimat au lieu d'être l'histoire officielle en est l'envers vécu par une famille confrontée comme beaucoup d'autres à la Crise de 1929, à l'installation du nazisme, à la guerre, à la défaite, au boom économique des années 1950 et à l'industrialisation. Les découvertes de la photographie, de la radio, du téléphone ponctuent le cours du temps, modifient le profil de Schabbach sans bouleverser la rue principale ni la maison de Maria. Film passionnant que ce long défi cinématographique sur les mille et une facettes d'une Allemagne jamais racontée.