En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gendarmes et Voleurs

Guardie e ladri

Comédie de Steno et Mario Monicelli, avec Totò (Ferdinando Esposito), Pina Piovani (son épouse), Aldo Fabrizi (le gendarme Bottoni), Ave Ninchi (Giovanna Bottoni), Rossana Podestà (leur fille), Carlo Delle Piane (un fils Esposito), William Tubbs (Locuzzo).

  • Scénario : Piero Tellini, Vitaliano Brancati, Aldo Fabrizi, Ennio Flaiano, Ruggero Macari, Steno, Mario Monicelli
  • Photographie : Mario Bava
  • Décor : Flavio Mogherini
  • Musique : Alessandro Cicognini
  • Montage : Franco Fraticelli
  • Pays : Italie
  • Date de sortie : 1951
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 49
  • Prix : Prix du Scénario, Cannes 1952

Résumé

Dans la Rome de l'après-guerre, Esposito vit d'escroqueries aux dépens des touristes américains. Reconnu par l'un d'eux, il est arrêté par le gendarme Bottoni, mais s'échappe. Bottoni doit retrouver le fugitif sous peine de renvoi. Il y parvient, et approche son entourage. Bientôt, les deux familles sympathisent. Quand Bottoni arrête le voleur, ils s'apitoient sur leurs malheurs respectifs. Esposito part en prison, traînant derrière lui le gendarme trop sensible.

Commentaire

Grâce à un scénario particulièrement riche et bien construit, ce film est un petit chef-d'œuvre de la comédie de mœurs. Ici, Totò n'est plus une marionnette, mais un acteur donnant vie à un personnage universel, le petit voleur minable. Décors, lieux, détails et grandes lignes de l'action composent un tableau de la vie de l'époque, faisant de cette comédie une synthèse entre le néoréalisme et la comédie à l'italienne.