En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gaslight

Gaslight ou Angel Street

Mélodrame de Thorold Dickinson, avec Anton Walbrook (Paul Mallen), Diana Wynyard (Bella Mallen), Frank Pettingell (Rough), Cathleen Cordell (Nancy), Robert Newton (Vincent), Jimmy Hanley (Cobb).

  • Scénario : A. R. Rawlinson, Bridget Boland, d'après la pièce de Patrick Hamilton Angel Street
  • Photographie : Bernard Knowles
  • Musique : Richard Addinsell
  • Montage : Sydney Cole
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1940
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 28

Résumé

Bella, jeune Londonienne de bonne famille dont la tante a été assassinée dans des conditions mystérieuses, épouse Paul Mallen, un séduisant étranger dont le comportement lui paraît de plus en plus bizarre : dénonçant comme absurdes ses inquiétudes et ses soupçons, il cherche à lui faire croire qu'elle est en train de devenir folle. L'homme est finalement démasqué comme le meurtrier de la tante dont il espérait trouver les bijoux dans le grenier de la maison.

Commentaire

Le film s'ouvre par une étonnante scène muette qui en donne le ton : la vieille femme est étranglée par un meurtrier qui reste invisible ; puis Bella est obsédée par les baisses répétées de l'intensité de l'éclairage au gaz lorsque son mari effectue ses vaines fouilles du grenier. Par sa qualité de suspense et d'atmosphère, le film s'est attiré un vif succès public qui a incité la M.G.M. à en produire un remake sous la direction de Cukor.

Voir Hantise.