En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

le Facteur

Il postino

Comédie dramatique de Michael Radford, avec Massimo Troisi (Mario), Philippe Noiret (Pablo Neruda), Maria Grazia-Cucinotta (Béatrice), Linda Moretti (Rosa).

  • Scénario : Anna Pavignano, Michael Radford, Furio Scarpelli, Giacomo Scarpelli, Massimo Troisi, d'après le roman d'Antonio Skarmeta
  • Photographie : Franco Di Giacomo
  • Décor : Lorenzo Baraldi
  • Musique : Luis Enrique Bacalov
  • Montage : Roberto Perpignani
  • Pays : France et Italie
  • Date de sortie : 1996
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 40

Résumé

Expulsé de son pays en raison de ses opinions communistes, le grand poète chilien Pablo Neruda trouve refuge dans une des îles Lipari. Un fils de pêcheur naïf et rêveur, Mario, lui apporte son courrier et peu à peu une amitié va naître entre les deux hommes. Auprès de l'exilé, Mario découvrira la poésie et le communisme… et aussi l'amour, car Neruda aidera ce grand benêt attendrissant à séduire celle qu'il aime. Mais, le jour du mariage de Mario et de Béatrice, Pablo Neruda apprend qu'il peut enfin regagner sa patrie. Il ne reviendra dans l'île que plusieurs années plus tard.

Commentaire

Une histoire qui évoque le temps où le communisme était, dans les pays latins, un espoir pour demain et une solidarité pour aujourd'hui. Les notables (curés et députés) sont hypocrites, menteurs, étroits à souhait. Les communistes, eux, sont simples, droits et respectent les poètes. C'est d'ailleurs la poésie plus que la nostalgie du communisme du temps de Togliatti qui domine ce film et lui donne sa vraie saveur : poésie des mots, des paysages, des gestes, des expressions et des silences. Interprétation parfaite et mise en scène perlée, Il postino est un vrai bonheur de cinéma.Le fait que l'acteur principal ait vécu les derniers mois de sa vie pendant le tournage charge d'une émotion supplémentaire ce film déjà très riche.