En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Existenz

Existenz

Film de science-fiction de David Cronenberg, avec Jennifer Jason Leigh (Allegra Geller), Jude Law (Ted Pikul), Ian Holm (Kiri Vinokur), Willem Dafoe (Gas), Don McKellar (Yevgeny Nourish), Callum Keith Rennie (Carlaw).

  • Scénario : David Cronenberg
  • Photographie : Peter Suschitzky
  • Décor : Carol Spier
  • Costumes : Denise Cronenberg
  • Effets spéciaux : Jim Isaac
  • Musique : Howard Shore
  • Montage : Ronald Sanders
  • Pays : Canada
  • Date de sortie : 1999
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 36

Résumé

Allegra Geller est la grande spécialiste de la « ludovirtualité » : elle vient de mettre au point un « biopod » directement connecté à la moelle épinière qui donne au joueur l'impression de vivre réellement les péripéties du jeu. Lors d'une démonstration, Allegra est l'objet d'un attentat. Le jeune Ted Pikul lui vient en aide mais il se trouve à son tour entraîné dans une série de poursuites et d'affrontements – juqu'au moment où l'on s'aperçoit que tout cela n'était qu'un nouveau jeu. Tous les participants commentent leurs aventures, mais voici qu'apparaît un nouveau revolver : est-ce le jeu qui continue ?

Commentaire

Une saisissante exploration d'un univers fantastique où virtualité et réalité s'interpénètrent, où les objets électroniques prennent des formes végétales ou animales, où les êtres humains se branchent, se débranchent, se mettent en boucle… On est émerveillé devant ce festival de trouvailles tout autant que terrifié par cette « ludovirtualité » où se trouvent réunis les attraits des jeux vidéo, des séries télévisées et des stupéfiants. En laissant son imagination vagabonder à la charnière du monde réel et du monde virtuel, Cronenberg ne nous fait-il pas visiter les paradis artificiels de demain ?