En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Est-Ouest

Drame de Régis Wargnier, avec Sandrine Bonnaire (Marie), Oleg Menchikov (Alexeï), Catherine Deneuve (Gabrielle), Sergueï Bodrov junior (Sacha), Ruben Tapiero (Serioja à sept ans), Erwan Baynaud (Serioja à quatorze ans).

  • Scénario : Roustam Ibraguimbekov, Sergueï Bodrov, Louis Gardel, Régis Wargnier
  • Photographie : Laurent Dailland
  • Décor : Vladimir Svetozarov, Alexeï Levtchenko
  • Musique : Patrick Doyle
  • Montage : Hervé Schneid
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1998
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 59

Résumé

Lorsque Staline invite, en 1946, les Russes émigrés à l'Ouest à regagner l'Union soviétique, des milliers de Russes « blancs » acceptent cette offre de retour dans la mère patrie. Parmi eux : Alexeï Golovine, médecin et fils de Russe blanc, son épouse française, Marie, et leur jeune fils. Dès l'arrivée à Odessa, les illusions tombent : brutalités policières, retrait des passeports, installation dans un appartement collectif rudimentaire et surpeuplé, surveillance constante des moindres faits et gestes. Alexeï semble prendre son parti de ce que les choses ne soient pas comme ils les avaient rêvées et s'emploie à trouver sa place dans la société soviétique ; il y réussit d'ailleurs assez bien et ses responsabilités ne cessent de s'accroître. Marie, elle, n'a qu'une idée en tête : rentrer en France avec son fils. Il lui faudra des années pour y parvenir et ce n'est que bien plus tard qu'elle retrouvera Alexeï, qui n'a jamais cessé de l'aimer.

Commentaire

Un grand film romanesque où Régis Wargnier donne le meilleur de lui-même. Plus retenu que dans ses films précédents, il laisse parler les intérieurs, les paysages, les personnages secondaires sans jamais s'écarter de son propos principal : le récit d'une belle histoire d'amour et de sacrifice. Malgré ses qualités reconnues, le film a eu moins de succès en France que les autres films du même auteur, ce qui ne l'a pas empêché d'être nominé aux Oscars et de faire une très belle carrière dans le monde, notamment aux États-Unis et en Russie.