En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

En cas de malheur

Drame de Claude Autant-Lara, avec Jean Gabin (André Gobillot), Brigitte Bardot (Yvette Maudet), Edwige Feuillère (Viviane Gobillot), Nicole Berger (Janine), Julien Bertheau (le commissaire), Franco Interlenghi (Mazetti).

  • Scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost, d'après le roman de Georges Simenon
  • Photographie : Jacques Natteau
  • Décor : Max Douy
  • Musique : René Cloerec
  • Montage : Madeleine Gug
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1958
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h 02

Résumé

Après le cambriolage manqué d'une petite bijouterie, Yvette Maudet va trouver un célèbre avocat, Me Gobillot, qui accepte de la défendre. Il fait acquitter Yvette qui devient alors sa maîtresse. Il l'installe dans un appartement, puis dans un hôtel particulier. Pour elle, il compromet sa carrière et son ménage. Mais Yvette est assassinée par un amant jaloux.

Commentaire

La rencontre explosive d'un Gabin à l'apogée de sa carrière et de la jeune « B.B. » rayonnante de sensualité donne une dimension toute particulière à cette vieille histoire de la passion d'un bourgeois installé pour une fille légère… Les dialogues très écrits et la mise en scène glacée font de cette honnête adaptation de Simenon une sorte de chant du cygne de cette « qualité française » qui allait subir, un an plus tard, les premiers coups de boutoir de la Nouvelle Vague.